Les icônes sur bois sont peintes sur une planche recouverte d’étamine et d’un enduit fait de colle de peau et de Blanc de Meudon.

Il faut une vingtaine de couches entre lesquelles le support est soigneusement poncé. Les couleurs sont des pigments dilués dans du jaune d’œuf. 
 
Les parties dorées reçoivent une colle spéciale appelée mixtion qui fixe la feuille d’or. 
 
L’icône est protégée par un mélange de cire vierge, de térébenthine et de vernis.